Chapelle Sainte Cécile

Fermer LA CHAPELLE

Fermer LES TRAVAUX DE RESTAURATION BATIMENT

Fermer LES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES

Fermer LES VITRAUX, création et réalisation

Fermer TÉMOIGNAGES: Vies et Fêtes autour de la Chapelle

Fermer Sites autour de la chapelle

Fermer Pour VENIR à Sainte Cécile-PLANS

L'Association

Fermer LES AMIS DE LA CHAPELLE SAINTE CÉCILE

Fermer PROGRAMMES-Reportages photos et vidéos

Fermer NOS FÊTES mémorables

Fermer Arts et Techniques

Fermer NOUS REJOINDRE comme adhérent

Fermer NOUS CONTACTER

A découvrir
Webmaster - Infos
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Inscription au site

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 7 membres


Connectés :

( personne )
PROGRAMMES-Reportages photos et vidéos - Saison 2022

2022_SC_flyer_web.jpg

 

DIMANCHE 19 JUIN à 17H


KWAL, chanteur, musicien, poète, écrivain, acteur, voyageur…, Tony BAKER, pianiste


« SPECTACLE-CONCERT : sur les cordes de l’émotion »


KWAL,  Musicien, poète, écrivain, acteur, voyageur
a fait son entrée sur la scène musicale en 2002 et réalise cinq albums en français, deux albums en bambara et un en arabe classique, des créations acoustiques avec des musiciens d’ici et d’ailleurs, plus de 400 concerts en France (Les Francofolies, Les vieilles charrues, Printemps de Bourges, Bataclan, La Maroquinerie…) et à l’international.
Spectacle : Musique et musique des mots, slamés, chantés, avec violon et autres instruments inventés par l’artiste, accompagnement au piano  par Tony BAKER., merveilleux pianiste qu’on ne présente plus.

DIMANCHE 28 AOUT à 17H


TSIKY TSIKI


« CORDES ET LAMES ENCHEVÈTRÉES »
Valérie PATTE, Harpe celtique
Maël GUÉZEL, Percussions, vibraphone


Leur répertoire navigue entre la musique celtique et des compositions originales.
Ils vous emmèneront sur les côtes irlandaises, dans les plaines verdoyantes, à la lumière de la pleine lune éclairant les profondeurs de l’océan.

DIMANCHE 17 JUILLET à 17H


Umberto REALINO , Récital de Guitare Classique


« SIX CORDES : ÉMOTIONS, RÊVERIES »


F. SCHUBERT, I. ALBENIZ, N. PAGANINI, A. BARRIOS, M. GIULIANI, R. De VISÉE...


Umberto REALINO est invité dans nombreux Festivals et Saisons Musicales internationales. Il se produit régulièrement en Concerts et Récitals. En possession de deux doctorats il a publié des articles dans de nombreuses revues internationales.
    Il nous propose un Récital de Guitare Classique avec un répertoire original en alternant les styles : Baroque, Romantique, Classique, Moderne, de Caractère Espagnol et Latino-Américain.

 

DIMANCHE 04 SEPTEMBRE à 17H


« DUO Accordé »


Mari YASUDA, violon
Daniel RACLOT, violoncelle


Mari Yasuda, violoniste concertiste et Daniel Raclot, ancien violoncelle solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, partagent leur vie de musiciens entre Paris et Tokyo.
Ils vous proposent un voyage musical qui partira de l'Italie baroque de Vivaldi, puis vous mènera en Autriche avec Haydn. Suivra un des rares duos de Beethoven, puis ils vous feront découvrir des chants et danses populaires Hongroises, magnifiées par Bartók.
 Ce voyage se terminera avec les duos post-romantiques de Reinhold Glière, compositeur prolifique qui fut Professeur au Conservatoire de Moscou. Fil conducteur de ce concert, ils vous offriront une «Invention» de J.S. Bach entre chaque œuvre.

DIMANCHE 07 AOUT à 17H


Bénédicte OUDIN  piano
Pascal COMBEAU,contrebasse


« AUTOUR DE LA MUSIQUE DE MICHEL PETRUCCIANI ET SES AMIS »


Le  Bénédicte Oudin / Pascal Combeau Duo met sa complicité et son énergie au service du jazz, dans un répertoire autour de Michel Petrucciani , Serge Delaite et Franck Avitabile.

 

 

DIMANCHE 19 JUIN à 17H


KWAL, chanteur, musicien, poète, écrivain,acteur, voyageur…, Tony BAKER, pianiste

2022_06_19-KJLTB_01.jpg

2022_06_19-KJLTB_02.jpg

 

Nos hurlements muets

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il s’en passe des choses, plein mes silences,

regards dans le vide, petites absences…

J’ai reçu de la gêne dans les gènes, un lointain héritage,

de petites voix dans la tête portant un message :

« Ne prends pas trop de place, surtout,

faut pas déborder,

… excusez-moi… pardon…

pas dépasser… pas déranger… »

Oui… Sous la surface des mondes introvertis

tourbillonnent des pensées, bouillonnent des envies…

Et, souvent, moulinent de petite voix…

tellement… on se regarde vivre, parfois,

avoir tout un monde en soi, et paraître fade, effacé, froid, décalé.

Oui, il s’en passe, des choses, dans les silences timides,

ce n’est pas du vide, c’est… chut ... tu les entends ?

Des hurlements muets…

 

des hurlements muets

Faire autrement ? On aimerait, mais parfois, ça ne veut pas.

Sortir de soi, tout le monde le sait, c’est un combat,

s’aventurer hors de la petite zone de confort…

combien de fois on n’ose pas… combien de fois j’en suis mort…

Non, pas en vrai, il y a bien de plus grandes souffrances…

et puis les petites blessures qu’on trimbale depuis l’enfance.

On apprend à en rire, à en jouer,

quant à guérir… je ne sais pas…

De notre nature profonde, qu’est-ce qu’on peut changer ?

Qu’est-ce qu’on gagne du temps à accepter ?

Mais on les jalouse, ces gens…à l’aise, sûrs d’eux… ou qui font mieux semblant…

rires sonores, grandes claques dans le dos…

Non mais comment ils font, les salauds ?

Quand on se débat avec des hurlements muets…

 

des hurlements muets

 

À nos mondes intérieur, on trouve des compagnons,

et les non-dits deviennent force de création,

on se raconte à une page blanche, un ballon de foot, un violon, que sais-je…

ou on monte sur une scène comme on rentre à la maison :

prendre la parole… domestiquer les silences…

Maintenant, voilà, ce qu’il y avait au fond du bide…

la scène, ce n’est pas juste un rideau, des planches, trois projos, un espace vide,

mais la revanche : un terrain de jeux des grands timides,

qui chaque fois remporte des victoires sur la petite voix intérieure,

qui leur glisse :

«, Mmmmh, tu es un imposteur, non ? »

et qui finalement, à petit pas,

en tremblant beaucoup, en chutant parfois,

de petites victoires sur soi en petites victoires sur soi

mettent en sourdine les hurlements muets.

 

KWAL_05.jpgTony_Baker_02.jpg

 


« SPECTACLE-CONCERT : sur les cordes de l’émotion »

 

Kwal (Vincent Loiseau) est auteur de textes depuis 20 ans. Passionné par la langue française, il explore différents aspects de la création artistique.

Voyageur, son inspiration est le monde, qu’il parcourt inlassablement (Mali, Palestine, Algérie, Maroc, Egypte, Québec, Cuba, Tunisie, Turquie, Inde, Laos, Vietnam, Indonésie, Japon, Australie…), y récoltant carnets de voyages et anecdotes qu’il chante, raconte et écrit.

Musicien, chanteur, auteur-compositeur, Kwal a fait son entrée sur la scène musicale en 2002 et réalise cinq albums en français, deux albums en bambara et un en arabe classique, des créations acoustiques avec des musiciens d’ici et d’ailleurs, plus de 400 concerts en France (Les Francofolies, Les vieilles charrues, Printemps de Bourges, Bataclan, La Maroquinerie…) et à l’international.

Conteur, Kwal, qui a évolué du phrasé rap à la scansion « spam » épure encore son adresse en osant la parole contée. Il délivre ses récits savoureux, toujours ponctués de clams, en incarnant de multiples personnages. Il crée son premier spectacle théâtral « Chroniques de Là où j’habite » en 2010 : de pétillantes histoires de voisinage qu’il conte, slame et chante, seul en scène. En 2014, il produit sa première création théâtrale grand plateau « Chroniques des Bouts du monde » une série de fables modernes racontées à la manière d’un Fellag ou d’un Fred Pellerin, portraits d’ailleurs tour à tour souriants, tragiques et émouvants. En 2017, il clôture la trilogie avec « La Fabuleuse Routine – et autres chroniques intérieures« . Il se produit notamment au Festival « Contes et rencontres » en Lozère, au Théâtre Le Quai – CDN d’Angers, au Festival Eperluette en Vendée, au Festival « Parole de Conteurs » à Vassivière…

Auteur jeune public, deux albums jeunesse « le Grand Dédé et sa petite auto » et « Le Maître du monde » sont édités. Il est également co-auteur du spectacle « P.P. les petits cailloux » nominé aux Molières 2011 et du « Roi des rats » de la conteuse Annabelle Sergent-Cie LOBA.

Durant ces dix dernières années, Kwal a eu l’occasion de travailler sur de nombreux projets d’action culturelle (interventions artistiques autour de l’écriture, de la musique) avec des publics variés et de créer des projets insolites, comme des visites guidées-décalées aux musées des Beaux-arts d’Angers et Nantes.

Kwal a également mené de nombreux projets de coopération internationale, notamment au Mali (vingtaine de voyages, accompagnement d’un projet musical avec des enfants des rues de Bamako, lancement du projet Cinémaquis) et en Palestine (trois séjours, ateliers d’écriture).

 

J’ai interrogé la mer

J'étais parti voir la mer, mes pas m’y ont emmené,

par une de ces journées vague à l'âme, où on est un peu paumé,

où on ne se souvient plus très bien pourquoi on est né,

où dans la tête, des pensées grises n'arrêtent pas de tourner.

 

… elle était là, fidèle, toujours aussi belle,

Méditerranée, fiancée aux rayons du soleil,

d'un bleu à rendre jaloux l'azur du ciel,

… et toute cette idée de l'infini qu'elle porte en elle...

 

Elle en a englouti, des histoires virgules des destins, des ambitions,

des secrets d'hommes, qui dorment dans des galions.

et dans ces fonds se répètent mille histoires de batailles,

de bouche de poisson à oreille de corail.

 

J'ai interrogé la mère, et elle m'a glissé ton nom…

 

elle a vu défiler les plus puissants empires,

elle les a vus se proclamer éternels, puis tomber en poussière.

Elle les a vu… se tisser, puis se défaire, elle les a vu

les siècles manger les gens, le temps manger les siècles.

 

Elle nous voit nous agiter dans nos époques,

nous donc, demain, les poussières auront été balayées,

nous, de nos conquêtes parfois un peu pathétiques...

et combien de chagrins d'amour elle a bien pu noyer ?

 

J'étais là, demandant à la mère de noyer le mien, de chagrin,

assis dans le sable, grain parmi les grains,

j'ai interrogé la mère... elle m'a entendu,

et par la voix du vent, elle m'a répondu.

 

j'ai interrogé la mère, et elle m'a glissé ton nom...

 

Elle m'a dit : « Mais où cours-tu ? Où est ce que tu te perds ?

Regarde, à quel point le temps est compté,

tu veux toujours remuer ciel et terre,

sans prendre soin de ceux qui sont à côté ».

 

Alors voilà... Au retour, je passais pas loin de ta porte,

j'ai eu un élan: venir partager un bout d'instant,

qu'on grignote ensemble quelques sourires, deux-trois miettes de temps...

Aimer les gens, sans attendre que la vie ne les emporte...

 

Tony Baker - Né le 21 mars 1954 dans la banlieue londonienne, il étudia la musique et la composition au Trinity College (Cambridge) puis acheva, en 1982, un doctorat d'État sur le poète américain William Carlos Williams. Il effectua par la suite de nombreux emplois différents, allant de celui de directeur d'auberge de jeunesse dans le Northumberland, à répétiteur dans une école de ballet. Il a contribué à de nombreux projets, impliquant à la fois danseurs, musiciens, peintres et poètes. De 1980 à 1989, il dirigea le magazine Figs, une revue britannique de poésie objectiviste. Ses œuvres et critiques ont été publiées au Royaume-Uni, au Canada, aux États-Unis, au Japon, en République Tchèque, en Irlande et en France. Il a notamment publié une dizaine de plaquettes et recueils de poèmes, et fut traduit en français et en tchèque.

Books and pamphlets:
A Bit Brink Green Quartz-like, Pig Press, Durham, 1983.
A Gallimaufry, Northern Lights, London, 1985.
Scrins, Pig Press, Durham, 1989.
Valdeez, Edinburgh, Scotland, 1992.
To Whom It May Concern, Orcombe, UK, 1993.
Cable, Short Run, Cheltenham, 1995.
...yellow, blue, tibia..., SpotS, New York, 1995.
As You Were, Poetical Histories, Cambridge, 1996.
from far away (with Harry Gilonis), Oasis, London, 1998.
Binding Affinities, Oasis, 1999.
Monksnailsongs, (with Richard Caddel), Wild Honey Press, 2002.
Three Part Invention and other scored occasions, West House, Sheffield, 2003.
In Transit, new and selected poems, Reality Street, London, 2005.

Contributions to Anthologies:
The New British Poetry, Paladin, London, 1990
New British and Irish Writing in 'West Coast Line', No. 29/2, Fall 1995, Burnaby B.C.,
Canada.
Other, Wesleyan UP, Hanover N.H., 1999.

Translation:
Blaise Cendrars, Prose of the Trans-Siberian & of the Little Jeanne de France, West House, Sheffield, UK, 2001.
Regular contributor to La Traductière, Paris.
2005- Translator for BARC news, the journal of the Ballet Atlantique at La Rochelle.

 Other:
Poetry and reviews have appeared in a wide variety of magazines over the last 20 years in the UK, Canada, USA, Japan, Czech Republic, Ireland and France.

An extensive essay on the work of Peter Riley appeared in The Gig, no.7, Willowdale, Canada; other critical writing has appeared in Carl Rakosi, Man and Poet in the NPF series, and in a semi-fictional work Britinbedekish: A Dog-eared Guido, on the work of a selection of contemporary Irish writers.

Libretti for Jane Wells' This Is What I Saw and texts for Andrew Williams' music-theatre work, Body.

Festival Franco-Anglais de Poésie, May 2000 & 2001, for which music was also commissioned and about which more may be found at the website: http://persoo.fr/festrad
Writing translated into French and Czech.

Recordings

Weatherking - Three trio (jazz), cd 2005.
En Voyage – Songs of Robert Mockel (chanson française), cd 2008.

Exhibitions:
Royal Festival Hall, London, 1997 - a scoring for the balcony windows of texts and music created with children from special schools in south London.
Palais des Beaux Arts, Bruxelles, 1998 - a music and video installation of texts choreographed for three screens created with people from Het Giels Bos, Belgium.
Riverside Festival Bedford, 1998 - a word and music "maze" created with students from various schools in Bedfordshire as part of the Philharmonia Orchestra's Ligeti season.

 

 

*************************************************************

 

DIMANCHE 17 JUILLET à 17H


Umberto REALINO , Récital de Guitare Classique


« SIX CORDES : ÉMOTIONS, RÊVERIES »


F. SCHUBERT, I. ALBENIZ, N. PAGANINI, A. BARRIOS, M. GIULIANI, R. De VISÉE...

2022_07_17-Umberto_Realino_01.jpg

CURRICULUM VITAE ☆  extrait de : Enciclopedia de la Guitarra. Édition PILES, Éditorial de Musica S.A. Archers, 33 - 46014 Valencia.  Espagne. 

UMBERTO REALINO

• Il se produit régulièrement en Concerts  et Récitals. Il a été invité notamment  en France:  au "6e. Festival de la Butte Montmartre - Paris", au "Festival de Pontivy», au "Concerts du Château d'Anet", à "Evron-Musical", par la Cour d'Appel du Palais de Justice de Paris, pour donner des concerts dans la Sainte - Chapelle ( intégrale des Concertos pour luth et mandoline - guitare et orchestre de A. Vivaldi, S.L.Weiss, A.Molino, L.Boccherini,  F.Carulli...) , en Autriche "Festival Serenadenkonzerte Schwatz" ; en Espagne "Fundacion Eutherpe"; en Italie : au "Narnia-Festival" de Narni, au "Mozart in Italia" de Napoli,  au "Festival des Nations" de Roma, au "Corde in Armonia" de Brescia, au "Guitar Summer Festival" de Siracusa, ...

• Il a joué pour Radio-France, et a été nommé Directeur Artistique du "Concours Européen de Guitare Classique" PARIS,  placé sous le haut patronage du président de la République Française.

Il a participé à des Congrès Internationaux avec des maîtres prestigieux. 

• Il est Professeur titulaire dans les Conservatoires du Perreux-sur-Marne, et de Gentilly ( Île-de-France ) Paris. Il a enseigné au Conservatoire Européen de Musique de Paris, et en Italie.

• En tant que musicologue il publie divers articles dans des revues internationales.

• Deux doctorats d'État, en Histoire de la Musique et Musicologie de l'UNIVERSITÉ de PARIS-SORBONNE. Paris IV. France, et l'ORDRE UNIVERSITAIRE Italien MIUR, Italie. 

• Doctorat DAMS - Disciplines de l'Art, de la Musique et du Spectacle, de la Faculté de Lettres et Philosophie de l'UNIVERSITÉ de Bologna. Italie. 

• Diplôme d'État de Professeurs de Musique. France.

• Diplôme d'État de Guitare du Conservatoire d'État " Antonio Vivaldi " d'Alessandria. Italie. 

• Diplôme de Guitare "Médaille d'Or à l'Unanimité" avec le Maître Betho DAVEZAC, de l'École Nationale de Musique et d'Art Dramatique " Marcel Dupré' " de Meudon. France.

 

 

*************************************************************

 

DIMANCHE 07 AOUT à 17H


Bénédicte OUDIN  piano
Pascal COMBEAU,contrebasse


« AUTOUR DE LA MUSIQUE DE MICHEL PETRUCCIANI ET SES AMIS »

2022_08_07-_Benedicte_Oudin.jpg  2022_08_07-_Pascal_Combeau.jpg

 

Projet «  Michel Petrucciani and friends » 

 

Ces deux musiciens ont joué , et jouent ensemble dans diverses formations. Cependant cet exercice délicat qu' est le duo leur tient à cœur. Ils ont entre autres récemment exploré une partie du répertoire de Michel Petrucciani, mais aussi de pianistes l' ayant beaucoup côtoyé tels que Serge Delaite et Franck Avitabile . Tel est le projet que ces deux artistes souhaitent présenter à la Chapelle

Sainte Cécile de Flée, en y incluant également d' autres thèmes tels que .... «  Cécile, ma Fille «  , de Claude Nougaro, petit clin d' œil dédié à ce bel édifice.

 

Biographie Bénédicte

Elle débute le piano à sept ans, bercée par la musique grâce à sa famille mélomane. Elle effectue des études de piano aux CRR de Poitiers, Rueil – Malmaison, obtenant à l' issue de ces études deux premiers prix. Elle se perfectionne auprès de grands pianistes tels que Anne Queffelec, Catherine Collard, Pierre Sancan, Jacques Rouvier. C' est à Rochefort, où elle enseigne, qu' elle découvre le jazz par l' intermédiaire de son collègue Pascal Combeau. En 2000, elle forme un quartet qui porte son nom, groupe qui enregistrera un disque par la suite. Par ailleurs, elle joue avec de nombreux musiciens de jazz, dans des formations allant du duo au big- band.

Elle ne cesse de se produire en classique cependant, et enregistre fréquemment en studio pour le cinéma ou la télévision.

 

Biographie Pascal

Son père, accordéoniste, l' initie très tôt à de nombreux instruments, et s' il maîtrise différents styles, c' est dans le jazz, et au moyen de la contrebasse que Pascal devient au fil des années l' un des musiciens les plus recherchés de sa région et au – delà, se produisant notamment avec des grands noms comme Charles Belonzi, Ronald Baker, Tony Petrucianni, Didier Lockwood, Marcel Azzola, Alain Jean- Marie, Nicole Croisille, Olivier Hutman, Michel Delage......

Il a enregistré près d' une vingtaine de disques, et effectué cinq tournées internationales. En particulier avec Serge Delaite.

 

*************************************************************

 

DIMANCHE 28 AOUT à 17H


TSIKY TSIKI


« CORDES ET LAMES ENCHEVÊTRÉES »
Valérie PATTE, Harpe celtique
Maël GUÉZEL, Percussions, vibraphone

 

2022_08_28-Valerie_Patte.jpg  2022_08_28-Mal_Guezel.jpg

Valérie Patte et Maël Guézel composent le duo Tsiky Tsiky à la harpe celtique et au vibraphone ainsi que d’autres percussions. Ils se sont rencontrés lors d’un concert dans une Chapelle en 2020 et très rapidement, ils ont commencé à jouer ensemble. Leur répertoire navigue entre la musique celtique et des compositions originales. Ils vous emmèneront sur les côtes irlandaises, dans les plaines verdoyantes, à la lumière de la pleine lune éclairant les profondeurs de l’océan.

 

Valérie Patte, harpiste de formation classique, s’est rapidement attachée à la création sous toutes ses formes. Elle a fait partie de projets musicaux exigeants tels Anthurus d’Archer (trio), ou Turdus Merula (musique contemporaine), ou  grand public avec Les Amours Discrètes, et a collaboré avec la compagnie les Asphodelles (spectacles théâtre, danse et musique) et la compagnie du chant des Mondes (contes musicaux pour jeune public). Elle a également joué ou enregistré pour des formations de musique improvisée, de musiques actuelles (pop, métal), et de musiques traditionnelles. Diplômée d’état de l’enseignement de la harpe, elle est professeur au conservatoire et à la Maison d' Education de la Légion d’Honneur. Jouant de la harpe classique et de la harpe celtique, elle se consacre aujourd’hui plus particulièrement à la harpe celtique, explorant son univers expressif et sonore avec liberté. 

Maël Guézel est percussionniste. En parallèle d'un parcours au conservatoire, il étudie différentes traditions (orientales, africaines, indiennes, cubaines). Il se spécialise au vibraphone et aux tambours sur cadre. Il accompagne Ibrahim Maalouf pendant dix ans en France, Italie, Suisse et Hollande. Il joue aux côtés de Sting pour la réouverture du Bataclan. Pour la musique ancienne, il accompagne le Poème Harmonique en France et aux Etats-Unis. En parallèle de son activité de sideman, il développe son propre univers. Il sort trois albums en auto-production. Il compose pour la danse, le théâtre et le cinéma (courts-métrages).

Valérie Patte, Artiste et professeur de harpe, http://lilimonogatari.blogspot.com/

 

*************************************************************

 

DIMANCHE 04 SEPTEMBRE à 17H


« DUO Accordé »


Mari YASUDA, violon
Daniel RACLOT, violoncelle

2022_09_04-Mari_Yasuda.jpg   2022_09_04-Daniel_Raclot.jpg

 

Mari Yasuda , violon

Née à Tokyo, Mari Yasuda commence le violon à l'âge de quatre ans.

Après avoir étudié à L'Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, elle entre en 1973 au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Pierre Doukan (violon) et de Jean Hubeau (musique de chambre) . Elle obtient en 1976 les Premiers Prix de violon et de Musique de chambre, et entreprend le cycle de perfectionnement et débute sa carrière. Elle effectue de nombreux enregistrements à Radio-France, des récitals , et des concerts en soliste avec orchestre en jouant les concertos de Bach, Vivaldi(les 4 saisons), Mozart...

Elle donne régulièrement des concerts de musique de chambre en France et au Japon. Depuis 1993, elle est professeur titulaire de violon responsable du département cordes au Conservatoire Erik Satie à Bagnolet.

 

Daniel Raclot , violoncelle

Daniel Raclot commence ses études musicales à Limoges sous la direction de son professeur Louise Sudrat puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'André Navarra et de celle de Geneviève Joy pour la musique de chambre. Après avoir obtenu en 1974 ses deux premiers prix, il entreprend un cycle de perfectionnement avec la pianiste Caroline Roussel.

Il remporte en 1976 le 1er Prix au concours international de violoncelle Maria Canals à Barcelone et en 1981 il est lauréat du Concours Rostropovitch à Paris.

Après deux années passées au sein de l’Orchestre de Paris, il est nommé en 1978, 1er violoncelle solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Il joue les plus grands concertos du répertoire sous la direction de Rolf Reuter, Marek Janowski, Myung-Whun Chung, Bertrand de Billy, Serge Baudo …

Son éclectisme musical le conduit à créer des oeuvres d'Olivier Greif, Sofia Gubaïdulina, Dominique Troncin, Nicolas Bacri, Yoko Kubo, Luis Naon...

Particulièrement attiré par la musique de chambre, il rejoint diverses formations telles que l'Octuor de Paris, le Trio à cordes de Paris, le Trio Jean Françaix.

Il participe à la création du Sextuor Sartory et à celle du Trio Bergamasque avec lequel il a obtenu en 1994 le 1er prix au concours international d’Illzach .

Il est régulièrement invité à jouer au Japon, notamment avec la violoniste Mari Yasuda et la pianiste Aïko Okamoto.

Dans le cadre du Département de Formation à l’Orchestre, il a enseigné de nombreuses années au CRR de Paris.

 

 


Date de création : 18/03/2022 @ 14:51
Dernière modification : 23/06/2022 @ 07:57
Catégorie : PROGRAMMES-Reportages photos et vidéos
Page lue 456 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Nous rejoindre

lettre.gif

Pour adhérer à notre association ou pour renouveler votre adhésion,
télécharger ici le bulletin à nous envoyer.

MERCI


Association  « Les Amis de Sainte-Cécile »
chez Mame Monthulé Sylviane

14 rue Saint Jacques

Château du Loir

72500 MONTVAL sur LOIR

 

Association « Les Amis de Sainte-Cécile »
L’association a pour but de participer à la restauration et à l’animation culturelle de la chapelle Sainte-Cécile.

Nous nous permettons de rappeler à nos adhérents et à notre public des concerts que nous n'avons plus de subventions pour payer les cachets des artistes et les locations de pianos, les programmes et les flyers, non plus pour le "pot" de fin de soirée.
Nous tenons au principe de l'entrée libre, mais rappelons que le chapeau à la sortie devient, avec les adhésions, notre seul moyen de continuer les animations et la restauration de la chapelle. Merci de votre soutien.

 
Vous pouvez adhérer au moyen du bulletin ci-dessus. Les cotisations versées par les adhérents peuvent ouvrir droit à la réduction de 50% d’impôt prévue à l’article 200-2 du CGI (Code des Impôts). Exemple : 30€ versés = 15€ de déduction.
L'association envoie un reçu, tous les ans , en même temps que l'invitation à l'assemblée générale, conforme au modèle-type fixé par l’arrêté du 25 octobre 2000 qui pourra être annexer à la déclaration de revenus.
Pour les dons exceptionnels, un reçu est envoyé sur demande.
Les dons effectués ouvrent droit à une réduction de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20 % du revenu imposable.
 
Exemple : un don de 100 euros = 66 euros d'économie d'impôt
* Nous souhaitons mettre à jour les adresses courriel et les numéros de téléphone des membres afin de faciliter la communication : aidez-nous en écrivant votre email très lisiblement et en script (respectez les majuscules, SVP ). Merci beaucoup.
 

 

^ Haut ^